TKC – un finish épique et un grand vainqueur : la planche à dérive

Décidément, il est difficile de de proposer d’avantage de spectacle et de suspens sur une épreuve longue distance en planche à voile.

2015_09_06 16ème TKC (26)

Rétrospective TKC 2014
Par un vent léger de NE, 3 concurrents arrivent dans un mouchoir de poche après un peu moins d’une heure de vent arrière : Christophe BOUTET (Raceboard), Nicolas LE GAL (Open D2), Loic LE GALLOIS (Formula).
Une heure de près plus tard et des choix tactiques différents, Nicolas voit fondre sur lui Loic qui profite d’un vent plus fort pour refaire son retard à vitesse grand V.
Ce dernier coupera finalement la ligne d’arrivée en tête avec seulement 2 minutes d’avance après 2h06 de course.

Encore mieux en 2015
Mêmes conditions ou presque pour cette 16eme édition de la TKC avec un vent de NE entre 6 et 10 noeuds, mais pour quel scénario ?
Vers 13h00, 53 participants prennent le départ et dès les premiers bords de près, ceux sont les Open D2 qui tirent leur épingle du jeu puisqu’ils passent aux avants postes à la bouée de dégagement.
C’est ensuite un long vent arrière de près d’une heure qui attend les concurrents et comme prévu, se sont les raceboardeurs qui reprennent les devants pour enrouler la marque sous le vent en tête (1er Romain L’HUILLIER, 2eme Christophe BOUTET, 3eme Nicolas LE GAL, 4eme Gilles TANGUY). Les Open arriveront quant à eux un peu distancés.
Reste la remontée au vent et des choix tactiques compliqués à effectuer entre un courant contraire assez fort, une côte à gauche laissant tomber quelques risées et un synoptique faiblissant.
Les écarts se font et se défont alors au gré des pointes et des oscillations de vent mais une chose est établie, les Open reviennent fort puisque Franck LE VEN rejoint rapidement le groupe de tête et Hervé PETITJEAN pointe le bout de son nez.
Après 2 heures de courses, un trio se dessine définitivement (Romain, Franck et Hervé) et la victoire ne pourra leur échapper.
Pendant une demi-heure, ils se lanceront des attaques, se marqueront et tenteront des coups pour prendre le dessus.
Après plus de 2h30 de bataille acharnée, c’est Franck LEVEN qui au final franchira en tête la ligne d’arrivée avec seulement quelques mètres d’avance sur Hervé et Romain

Un grand bravo donc à ce trio, à tous les participants et à l’organisation qui nous a offert une nouvelle fois une belle journée en mer.

Crédit photos : Christian CHARDON

Publicités

Une réflexion au sujet de « TKC – un finish épique et un grand vainqueur : la planche à dérive »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s